En Mars 2020 auront lieu les prochaines élections municipales. A l'heure des bilans, les élus de l'opposition que nous sommes, n'avons eu de cesse de dénoncer le manque de démocratie de l'équipe sortante, l'opacité de ses choix de gestion et fondamentalement l'absence d'une vision et d'un projet cohérent pour notre commune. Ainsi avons-nous sans succès ces dernières années dénoncé le manque d'ambition pour notre centre-ville, les projets immobiliers à l'emporte-pièce, la fiscalité trop lourde....

Bref, il est des façons de faire de la politique qui sont désormais rejetées à juste titre par les citoyens qui aspirent à être co-auteurs et co-animateurs des affaires publiques, loin de la politique confisquée par quelques prétendus experts ou élus de longue date. C'est alors l'immobilisme qui prévaut autant que le manque de transparence. Qui connait par exemple le bilan de nos conseillers communautaires à la CCVE ? Communauté de communes dont les compétences marquent notre vie communale, tels les transports, l'urbanisme, l'aide à la personne, l'environnement, la gestion des déchets.... En mars prochain, simultanément avec l'élection municipale, nous aurons à choisir nos futurs élus communautaires dont l'intérêt général ne s'oppose pas à la défense et la promotion de sa propre commune !!

Une nouvelle page de notre village peut donc s'écrire demain, avec une équipe profondément renouvelée qui s'appuie sur la vraie richesse d'une commune, ses habitants ! Non pas pour faire table rase du passé mais pour donner un nouveau souffle à notre ville tout en conservant le meilleur de ce qui fait son identité.

Après 6 années passées à porter des projets alternatifs pour une gestion municipale plus juste, plus sociale, plus solidaire et plus écologique, nous sommes conscients qu'une poignée d'élus ne peut à elle seule développer un projet d'avenir pour Cerny sans se nourrir de la richesse et de la diversité des Cernois. Rien ne se fera sans vous, vos idées, vos aspirations, vos souhaits, votre énergie. A Cerny comme ailleurs, il y a du grain à moudre pour des choix de gestion audacieux qui rassemblent les hommes et femmes de bonne volonté autour des valeurs de progrès, de démocratie, d'humanisme, d'écologie. Rien ne se fera sans vous et nous ne ferons rien sans vous.

Il faut des femmes et hommes pour constituer une future équipe.

Nous vous donnons donc rendez-vous le 5 octobre à 10H au-dessus de la halte-garderie (près de la salle Delaporte) pour réfléchir ensemble à l'élaboration d'un projet citoyen pour demain.

Et note maire veut "réparer les injustices" et "renouer le dialogue entre les français" (Edito du cerny info de février 2019) mais pourtant nous avons reçu ce message de M. Launay :

Les membres de la commission de la communication et le directeur de la publication considèrent que votre article ne respecte pas l’article 22 du règlement intérieur du conseil municipal : « Les articles ne devront comporter aucune mise en cause personnelle. »

 

Nous vous laissons juger du ridicule de cette décision en vous présentant l'article original :

articlejanvier2019

Toute l'équipe de Cerny Autrement vous adressent leurs meilleurs voeux pour cette année 2019

 

new-years-day-3781576_960_720.jpg

Communiqué

Le jeudi 1er juin 2017                                       

Nous venons par la présente , au nom du groupe de Cerny Autrement, réagir en découvrant l’article paru dans le républicain de ce jour.

Lors du conseil municipal du mardi 23 mai 2017, nous avons appris la réception d’une lettre de menaces par Mme Chambaret. Nous avons immédiatement fait une declaration pour apporter notre soutien et condamner cette pratique inadmissible.

Nous affirmons avec force que l'opposition municipale comme tous les opposants identifiés au projet du PLU n'ont rien à voir avec les menaces de mort dont aurait été victime Mme la Maire. Nous partageons l'émotion de Mme Chambaret devant  ces pratiques condamnables qui tombent sous le coup de la loi...

Pour autant, le contenu de l'article  du journal le Républicain de cette semaine, ainsi que les propos du maire qui y sont relatés procèdent d'un amalgame honteux qui laisse à penser que les opposants municipaux pourraient avoir un quelconque rapport avec un individu ou un groupe de criminels.

Nous sommes, de ce fait, légitiment amener à penser « A qui profite le crime ? » Les Cernois sont informés du travail sérieux entrepris par « Cerny Autrement » et leurs élus d'opposition qui oeuvrent pour un véritable projet alternatif à l'aménagement et à l'avenir de notre commune. Nous mettons au défi Mme la maire de mettre en défaut une seule des informations diffusées par Cerny Autrement.

A de multiples occasions, les Cernois ont montré leur colère devant la nocivité et les erreurs colossales du futur Plan Local d'urbanisme concocté par la maire et son équipe majoritaire. Rien ne nous fera renoncer  à notre engagement démocratique au service de la population.  S'il est juste de s'indigner devant une menace de mort, actes inacceptables moralement et pénalement, les allégations  qui amènent à penser que c’est l'opposition municipale qui crée un climat permissif  à cela est vraiment immoral !!

La rédaction en chef du journal se grandirait si elle permettait à « Cerny Autrement » de s'exprimer avec un droit de réponse et Mme la Maire  devrait se désolidariser de l'article de ce journaliste !! Par ailleurs nous regrettons que le journaliste du Républicain n’ait pas daigné répondre à l’invitation de venir assister à la réunion publique organisée avec l’association Cerny Environnement qui, elle, comptait plus de 130 participants

 

Les élus de l’opposition du groupe « Cerny Autrement » 

Sur le compte Facebook de notre Maire, on pouvait trouver ce message :

MCC8052017

 

Nos commentaires sont retirés, Mme Chambaret laisse apparaitre sa véritable personalité !

MCC8052017bis

Vous avez également demandé ce dimanche 7 mai l'expulsion de la place de Selve, par la gendarmerie, de 4 Cernois voulant informer les habitants sur le contenu du Plan Local d'Urbanisme. 

Mme La Maire, il faut vous reprendre ! Ce n'est pas cela la démocratie !

Nous dénonçons avec force cet acte de barberie odieux à Nice. Nos premières pensées vont aux familles touchées par ce drame.

ldeuiltexte

Ne cédons pas, portons haut les valeurs de la république et développons toutes les actions qui favorisent le bien-vivre ensemble.

Nous, Cernoises et Cernois, par cette pétition nous demandons que:

  • Soit utilisé « un véritable couloir aérien », dans toute sa largeur, allant de Ballancourt Sud à Etampes Nord. Notre village ne supporte plus de vivre sous un Rail de passage » (80% des trajectoires passent au-dessus de nos têtes !).
  • Que l’altitude de survol soit relevée à 6000 pieds au minimum (1800 m) contre 4000 pieds (1200 m) aujourd’hui, parfois moins … (https://www.flightradar24.com).

En divisant ainsi la fréquence des passages par 10 et la nuisance sonore par 2 (Autorité de Contrôle des Nuisances Aéroportuaires), c’est une réduction de 95% des nuisances ressenties qui devient possible !

Nous en avons assez de ce survol acharné et injuste qui ne respecte pas la tranquillité des populations par ses nuisances sonores, nous pollue et nuit gravement à notre santé par ses émissions (Oxyde d’Azote, Monoxyde de Carbone, Dioxyde de
soufre, résidus de combustion, particules fines…) et dévalue de fait le patrimoine des Cernois !

Cerny Autrement est à l’origine de cette pétition qui est mise à la disposition de tous. Emparez-vous de cette occasion, faites la largement signer autour de vous ( utilisez votre carnet d'adresse et partagez le lien). Une version papier est aussi distribuée dans les boîtes aux lettres.

Cette pétitionsera ensuite adressée à la DGAC, à Mr F. Marlin Député de l’Essonne et à Mme M.C. Chambaret, Maire de Cerny et Conseillère Départementale de l’Essonne.

 

Lien vers la pétition

 

https://secure.avaaz.org/fr/petition/Mr_F_Marlin_Depute_de_lEssonne_Reduire_considerablement_les_nuisances_aeriennes_cest_possible/

 

Réunion publique sur le PPRT SFDM SEA (partie parc D Cerny)
Le 11 janvier à 19 h salle polyvalente.


L'ordre du jour sera le suivant :
   - présentation par l'exploitant de l'entreprise et de son activité,
   - présentation par la DDT et le CGA de la démarche PPRT, de son avancée et des étapes qui restent à franchir,
   - questions / réponses.
Ces présentations seront l'occasion de parfaire la connaissance des membres de la commission sur l'environnement industriel lié au parc d'hydrocarbure. La vision de l'industriel et de l'administration préfectorale et des armées pourront être perçues.