DISCOURS PRONONCÉ PAR FRANCOIS HERMANT LORS DE LA SOIRÉE DES VŒUX À LA POPULATION ORGANISÉE PAR CERNY AUTREMENT

Mesdames Messieurs, chers amis                                                

Tout d’abord, je tiens à vous remercier au nom de Cerny Autrement d’avoir répondu à notre invitation et je salue toutes celles et tous ceux qui se sont excusés de ne pouvoir être présents ce soir. Nous vous adressons, à chacune et chacun d’entre vous, nos vœux les plus sincères de santé et de bonheur personnel en cette nouvelle année 2015 !

Cette année justement, a très mal commencé.

Nous avons été meurtris par les attentats terroristes qui ont délibérément assassiné des journalistes, des dessinateurs, des policiers, des personnes de confessions juives, des citoyens !Face a ses actes abjects, le peuple français a magnifiquement réagi.

Nous avons été des millions, dans la dignité et le rassemblement, à dire :

NON à la barbarie et OUI aux principes de la république et de la laïcité, OUI à la liberté de conscience et à l’égalité des droits de chaque personne, quelques soient ses options philosophiques ou religieuses !

Alors, maintenant, il nous appartient, citoyens que nous sommes, de prolonger ce combat contre tous les obscurantismes, les fanatismes, être vigilant contre tous les semeurs de haine, contre le racisme et l’antisémitisme !Dans tout le pays, dans chaque ville ou village, et donc à Cerny aussi, se pose la question de savoir « que faire ? » pour donner corps à ces combats, à ces valeurs, afin de donner du sens à "un vivre ensemble"  fondé sur le respect et la fraternité !

Les réponses à ces questions sont bien entendu complexes et multiples :dans le monde, nous connaissons des désordres internationaux persistants et nouveaux avec leurs cortèges de misère et de guerres !

Je fais ici le vœu d’un monde meilleur, de paix de justice et de fraternité entre les peuples avec un rôle rehaussé de l’ONU.

Dans notre pays, la fracture sociale s’accroît, les discriminations se multiplient et sont autant de terreaux fertiles où les valeurs de liberté d’égalité et de fraternité peuvent apparaître comme des mots creux !

Plus que jamais, la politique doit répondre aux besoins de chacune et de chacun et ainsi faire en sorte qu’il y ait une place pour tous dans la France d’aujourd’hui ! Collectivement, c’est aussi à nous, parents, enseignants, éducateurs, citoyens, élus, croyants ou non croyants, de redynamiser l’enseignement et la transmission des valeurs de liberté, de respect, d’égalité des droits qui sont au cœur de la laïcité !!

D’ailleurs, il serait illusoire de penser qu’il y aurait dans notre pays des territoires protégés des maux récurrents de notre société, d’autant que ceux- ci sont alimentés par des décennies de crise économique sociale et politique !

A Cerny il y a aussi des jeunes sortis de l’école sans diplôme ou qualification, des femmes et des hommes sans emploi , des salariés pauvres et précaires, des retraités dans la difficulté, des familles très endettées ! Alors OUI, pour ne prendre que l’exemple de la jeunesse, le maire et son équipe peuvent continuer à mettre « la poussière sous le tapis » en enlevant les abris bus de la commune pour priver les jeunes de lieux de ralliement, comme on peut mettre des caméras de sécurité partout en lieu et place d’éducateurs- jeunesse ou de policiers , mais le compte n’y ait pas   !!

Parce que «  vivre ensemble » exige de se faire confiance, qu’il y ait des rapports humains, qu’il y ait dialogue avec les enfants de notre village et de trouver ainsi des solutions communes, même lorsque c’est difficile ! Telle était notre idée de la mise à disposition d’une maison commune dans notre programme électoral voici près d’un an, dont nous pensons qu’elle est pleinement d’actualité pour qu’enfin les cernois puissent s’y retrouver !!

De la même façon, imposer des projets d’urbanisation tout ficelés à des concitoyens qui ont déjà dit NON, consulter faussement la population comme c’est le cas avec la mise en place du COPLU et ses réunions du faire-semblant tout cela représente autant de coups de canifs dans le contrat du « vivre ensemble « !!

OUI, le vivre ensemble implique de prendre la démocratie au sérieux, que les décisions importantes ne soient pas le fait de quelques uns mais le résultat d’une volonté majoritaire des habitants de la commune construit dans une réelle délibération collective !

Voilà de quoi donner ses lettres de noblesses au vivre ensemble, sans se payer de mots !

Permettez moi encore quelques exemples qui, en guise de bilan, nous font sans cesse interpeller, intervenir auprès du Maire et de son équipe atteinte de grande cécité parfois :

Il aura fallu menacer de saisir le tribunal administratif pour que les élus de l’opposition que nous sommes puissent obtenir des documents budgétaires.

Pendant ce temps, nous sommes désormais soumis à la pollution sonore et chimique d’un couloir aérien contesté et contestable ! L’absence d’information nous a d’ailleurs amené à vous fournir sur notre site le dossier auquel vous auriez tous du avoir accès.

Une nouvelle fois la passivité de la majorité masque de réelles possibilités d’améliorations, notamment par un relèvement de l’altitude de survol. Cette évolution ne pourra être obtenue que dans le cadre d’une action intercommunale que nous réclamerons jusqu’à l’obtenir… Le PNR lui aussi est mobilisé sur ce sujet.

De même le dossier de la SFDM n’est pas fermé et demande toute notre attention même si la municipalité reste muette à ce sujet

Un autre exemple d’inefficacité et d’abandon concerne le commerce et l’artisanat dans notre village …nous devons dresser un constat de carence en ce qui concerne la stratégie de re-commercialisation du centre bourg , la zone des Grouettes n’apporte pas à Cerny le dynamisme propre à augmenter le nombre des emplois locaux… aucune des initiatives simples proposées dans notre programme ne va dans le sens du tourisme vert et du maraichage bio axes de développement pourtant reconnus comme prometteurs.

Nous insisterons jusqu’à obtenir une « Table ronde municipale » afin que se crée la nécessaire synergie avec les acteurs actuels qui sont les meilleurs spécialistes de nos difficultés.

Concernant les projets communaux, nous restons vigilants quant a leurs utilités et leurs cohérences.

Nous avons dénoncé la démesure de la vidéosurveillance autant sur le plan quantitatif, qualitatif que financier. Concernant le projet cœur de village, un projet ficelé a été présenté aux habitants, c’est une erreur de ne pas l’avoir intégré dans la révision du plan local d’urbanisme.

Il y a bien d’autres sujets sur lesquels nous ne baisserons pas les bras : la révision du quotient familial, la sécurisation de la RD191….C’est aussi avec vous, vos remarques que l’on peut faire avancer les choses, par exemple lors de l’une de nos permanences vous nous avez demandé de quelle façon étaient contactées les personnes du 3ème age pour la livraison des repas, colis …. La réponse de la municipalité n’est pas satisfaisante puisqu’il ne s’agit que de cernois inscrits sur les listes électorales !

Pour toutes ses raisons, nous avons, vous avez besoin que le rassemblement que représente «  Cerny Autrement « grandisse !

Nous comptons sur vous pour que Cerny Autrement devienne encore davantage le lieu à investir, en toute liberté, sans corsetage, sans adhésion, sans préalable pour toutes celles et tous ceux qui veulent être utiles à la vie de notre commune !

Nous continuerons en 2015 pour vous et avec vous !

Et pour ne pas différer le moment du bien vivre ensemble, je vous invite à lever le verre de l’amitié et de la fraternité !!

Merci encore et bonne soirée.