Déclaration de Cerny Autrement lors du conseil municipal du 21.12.17

Madame la Maire,

Mesdames et Messieurs les Conseillers majoritaires.

Depuis le début de cette nouvelle mandature, nous déplorons l’état d’esprit qui caractérise les Conseils municipaux ainsi que les méthodes utilisées qui ne permettent pas un débat constructif.

Trop souvent, nous nous trouvons face à l’absence totale d’écoute ou de prise en compte de tout autre point de vue que le votre à cela s’ajoutent en permanence les remarques suffisantes voire méprisantes de certains élus de votre équipe sans qu’il soient rappelés à l’ordre, illustrées par la célèbre «  Je sais que ce n’était pas votre question, mais je réponds ce que je veux ….. » saillie on ne peut plus démocratique du doyen de cette assemblée.

Comment pouvez-vous expliquer, Mesdames et Messieurs les conseillers majoritaires, que depuis plus de 3 ans, votre équipe pourtant diverse, ait voté toutes les délibérations sans un seul vote contre ? Vous comprendrez donc aisément la nécessité d’une opposition pour au moins laisser s’exprimer d’autres positions. La pensée unique en 2017 dans notre commune nous paraît très inquiétante !

Vous n’avez aucune considération non plus envers les Cernois qui se déplacent pour assister au conseil municipal : rien n’est mis en place pour faciliter la compréhension des délibérations. Des moyens existent ! Nous sommes à mi-mandat, si ce n’est pas délibéré, il est temps d’agir.

Enfin, nous déplorons une volonté permanente de ne pas nous permettre d’informer correctement les Cernois :

-                En inscrivant nos désaccords dans le registre des attaques personnelles afin en fait de ne pas y répondre sur le fond

-                En nous imposant des règles infondées au niveau de notre communication dans Cerny Info. Délai d’envoi de notre tribune incohérent et, depuis le mois d’octobre dernier, volonté de limiter à 400 mots, au mot près, l’espace que la loi nous réserve refus de diffuser des informations sur le site internet municipal et sur le panneau d’affichage lumineux…

Quelle est votre but ? Empêcher que la population soit précisément informée des nombreux dysfonctionnements que nous constatons dans notre commune ? Nier l’expression de tout autre point de vue de vue que le votre ? Entraver l’expression de votre opposition ?

La parution récente d’un document polémique sur papier glacé une nouvelle fois destiné à discréditer l’opinion de ceux qui considèrent que le PLU discrètement voté pendant les congés d’été n’est qu’une porte ouverte au saccage de notre village aura eu raison de notre bonne volonté et de la tolérance dont nous avons fait preuve jusqu’ici. Nous demandons d’ailleurs une réponse à nos questions : qui a rédigé ce document ? Quel coût pour la commune ? Trouvez vous normal que ce Conseil ne soit pas préalablement informé, que la Commission communication ne soit pas consultée... ?

Dans ces conditions, notre groupe élu avec faut-il encore le rappeler plus de 45% des suffrages à donc décider :

  • Ne participera plus à la commission communication tant que les objectifs et les méthodes ne sont pas revus. Nous ne cautionnerons pas vos dérives !
  • Ne prendra pas au vote des délibérations lorsque les délais raisonnables ( 8 jours ouvrables à minima) ne sont pas appliqués pour l’instruction des dossiers
  • Ne prendra pas au vote pour les délibérations sur des projets qui auraient du être abordées dans la commission concernée mais ne le furent pas.
  • Exige une nouvelle fois d’être informé des événements se passant dans la commune : par exemple la venue de Madame la sous-préfète à Cerny

Par ailleurs et pour terminer : Chacun sait que durant quelques semaines des femmes et des hommes accrédités par le Maire vont se rendre dans tous les foyers de notre commune, afin de procéder à un recensement : c'est la loi . Pour ces embauches, il s'agit bien entendu de choisir  parmi les candidatures adressées en mairie des cernois ,  femmes et  hommes de confiance,  en privilégiant nous l’espérons les candidatures de concitoyens sans emploi, de jeunes étudiants, d'hommes et de femmes pour lesquels une rentrée financière, même modeste, va représenter beaucoup !  

Alors que dire du recrutement de votre compagnon, Madame la Maire, pour cette mission ? Il ne s’agit pas bien sûr de douter de sa probité, mais pour cette tâche dont le caractère investigateur inquiète toujours nos concitoyens, est-il le mieux placé ? Nous comprenons ceux qui y voient un œil inquisiteur de votre part !

De plus, à l'heure ou la moralisation de la vie politique et publique vient de demander aux parlementaires de ne plus embaucher un membre de leur famille, voilà une bien curieuse situation à Cerny, propre à heurter les exigences morales aujourd'hui.... Il n'est pas encore trop tard pour y remédier. Nous vous rappelons à cette occasion notre demande de création d’une Commission embauche.

Cerny avec plus de 3500 habitants et ce chiffre est appelé à croitre, doit faire évoluer ses pratiques, aller véritablement vers une démocratie plus transparente et participative : engagement que vous aviez pris avec l’agenda 22 au moment des élections ! Nous attendons donc un signe fort de votre part avec l’organisation d’une réunion publique sur les orientations budgétaires, préalable au vote en Conseil Municipal