Les voisins vigilants …

 danger

attention danger !

 

Toujours focalisés sur leur vision sécuritaire du quotidien, notre majorité municipale après avoir :

  • Gaspillé 150 000 Euros pour « surveiller les bâtiments publics »
  • Démonté les abris de bus sous de faux prétextes en refusant de s’attaquer aux vrais problèmes
  • Instauré sans concertation un couvre feu dangereux

Entend maintenant imposer à tous la mise en place du dispositif des voisins vigilants, version française d’une action anglaise dénommée : « Surveillance de voisinage » …ce qui est déjà plus clair !

Ce dispositif fut lancé par Claude Guéant en 2011, pendant que dans le même temps, il réduisait singulièrement les effectifs de Gendarmerie

(plus de 6000 postes supprimés entre 2007 et 2012)

Abrigrillage 

A Cerny, les rumeurs vont bon train ... Est-ce :

  • Le futur poullailler municipal ?
  • Une cellule de dégrisement à l'ombre du clocher ?
  • Une moustiquaire ratée ?
  • Une importante découverte archéologique en cours ?
  • Une simple farce ?

Hélas, il semble que la réalité soit moins sympatique et que le "Racisme anti-jeune" prenne une nouvelle tournure cette fois sous couvert de mesures de sécurité !

 

Quand nos élus simplistes comprendront ils qu'une "Maison pour tous" fait partie des équipements sociaux prioritaires au 21è siècle dans une commune comme la notre ?

Lors du prochain débat budgétaire public auquel ils ne vous convient pas ?

 

Neutraliser un par un les lieux de réunion des jeunes en ville est-ce la seule réponse d'une équipe majoritaire qui ne veut pas comprendre que pour beaucoup, ils sont nos enfants et que nous sommes chaque nuit à la merci d'une bêtise qui tourne mal... Et dans ce cas, la non-assistance à personne en danger ne sera pas à exclure..! 

Vous avez voulu cette responsabilité aussi, vous l'avez.

 

Ligne206Les nouveaux trajets des lignes 206 A et B sont présentés comme un progrès …

Si vous prenez le Bus pour vous rendre à la gare de Bouray, vous verrez probablement comme nous… les choses Autrement ! Dix minutes de trajet supplémentaires (en théorie, en pratique plutôt quinze..) représentent donc pour l’usager près de 20 mn supplémentaires par jour passées dans les transports…

Souvenons nous que notre municipalité a proposé à l’automne 2013 d’augmenter notablement la population de notre village ... Sans prendre en compte le problème des transports, cette proposition demeure irresponsable …! Position que le CopPLU a refusé d’entendre … ça vous étonne ?

De tels changements sont de nature à augmenter encore l’usage de la voiture dans notre région… Est-ce ça le développement durable dont on veut nous entretenir en février ?

Pour ceux qui sont contraints à prendre le bus pour des raisons économiques notamment, nous nous sommes livrés à un petit calcul :

20 mn par jour X 5 jours par semaines X 47 semaines de travail par an  = 4700 mn / an

Une journée de travail = 7 x 60 = 420 mn et donc 4700 / 420                 = 11,19 jours / an

 
 

                                                     Notre position

Ce changement de parcours représente donc plus de deux semaines par an que les usagers Cernois devront passer en plus dans les transports…. C’est du temps assimilable à du temps de travail… C’est ça le progrès ? Travailler + de deux semaines en plus pour le même salaire ?

De qui se moque-t-on ? … de nous ! Ce mépris , sans intervention de nos élus s’ajoutant à la suppression des abris de bus Justifient une fois encore notre action… Et si nous définissions nous-mêmes nos besoins en termes de transports en commun ?

                                                                   Dernière minute

De nombreux usagers ont déjà réagi à cette situation pénalisante, certains auprès de notre Maire qui aurait prétendu découvrir à cette occasion le problème et s'en émouvoir sans attendre auprès de la CCVE.

Difficile de croire en la sincérité de la démarche Marie Claire Chambaret étant toujours à notre connaissance Vice-Présidente de cette même CCVE.

La transparence, et le mieux vivre ne sont toujours pas d'actualité dans notre commune...

 

 

Vous attendez debout dans le froid et le vent, sous la pluie, par décision municipale … !

A Cerny, pour « dissuader les jeunes » de s’y réunir le soir, On ne remplace plus certains abribus et on en démonte d’autres sous de faux prétextes. C’est un choix de faire attendre les habitants dans des conditions d’un autre âge…

 

Quelle absence de considération, quel mépris, quelle bêtise ! Il y aurait quand même mieux à faire !

 

Qui prend ce type de décision ? Quelques élus qui se croient malins, soutenus par notre Maire.

Ils ne doivent pas souvent prendre le bus … Pourquoi ne pas leur écrire ?

Le tract complet

 

Dans cette rubrique, nous vous proposerons des articles concernant les actions sociales sur notre commune ainsi que nos positions et nos propositions.